Briser le moule de l’employé

« T’as clairement un problème avec l’autorité »

« Tu ne peux pas faire ça/dire ça en milieu de travail »

« On a toujours fonctionné comme ça »

« Il faudrait que tu surveilles ton attitude »

« C’est l’fun que tu aies de l’initiative, mais c’est pas comme ça que ça marche ici »

Ce sont les 5 phrases qui résument le mieux ma carrière dans le merveilleux monde de l’emploi.

Peu importe où j’allais, j’avais l’impression de ne pas avoir ma place. J’étais complètement découragée. J’en étais venue à croire que je ne trouverais jamais un endroit où j’allais à la fois faire ce que j’aime et bien gagner ma vie.

Il y avait toujours quelque chose qui accrochait.

Soit j’aimais ma job, mais j’étais sous-payée pour la faire. Soit je n’aimais pas ce qu’on me demandait de faire, mais j’étais bien rémunérée. Et je t’épargne les conditions, les boss, les collègues, l’environnement de travail, etc.

C’était un cercle sans fin, et j’ai pas fait 1000 endroits différents. Juste assez pour bien m’écoeurer.

Jusqu’au jour où j’ai compris.

Je ne trouvais pas ma place, parce qu’elle ne s’y trouvait pas.

J’essayais d’entrer dans un moule qui ne me correspondait pas.

Je n’ai pas une personnalité pour faire du 9 à 5.

Je ne me réalise pas dans un cadre.

Et si tu es ici, c’est probablement que c’est la même chose pour toi.

Tu n’as pas de problème avec l’autorité et tu n’as pas de problème d’attitude non plus.

Tu n’es simplement pas faite pour être employée.

THAT’S IT.

Les gens ont tendance à souligner les mauvais côtés de l’entrepreunariat.

Pas de fond de pension, pas de sécurité d’emploi, etc.

Lorsque tu travailles pour quelqu’un, il peut se lever un matin et décider d’abolir ton poste.

Sécurité d’emploi vous dites?

Tu plafonnes aussi rapidement en termes de salaire. Tu auras beau te donner corps et âme, quand tu plafonnes...tu plafonnes.

Ils oublient que l’on a le contrôle de notre horaire, de notre tarification, de ce qu’on fait de notre temps et de notre énergie.

Est-ce que c’est mal de vouloir rester salarié? Bien sûr que non! À condition que tu sois bien et épanouie dans ce que tu fais.

J’ai fait un choix différent.

Il y a évidemment eu un prix à payer : l’effort! Constant et soutenu. Comme dans un marathon.

Mais tout ce qui en vaut la peine mérite TOUS tes efforts.

C’est d’investir dans ton avenir et celui de tes proches.

Si tu ne fais rien, j’ai le regret de t’annoncer que c’est aussi ce qui se passera....RIEN.

Si tu n’es pas bien dans le moule que tu occupes, sache qu’il n’y a absolument rien ni personne qui t’oblige à y rester.

Un moule ça se brise.

C’est seulement de cette façon que tu t’assures de ne jamais y retourner.


As-tu brisé ton moule ALPHA?

Partager cet article

T'en penses quoi?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires